Les humeurs de Noël

Alors, ton calendrier de l’avent est commencé? Eh bien comme tu peux t’en douter ici… Pas du tout en fait! Je t’ai dit dans un précédent article que j’étais enthousiaste à l’idée de préparer la maison etc. pour les fêtes de fin d’année… Oui j’ai toujours hâte, mais j’avais oublié cette petite période que j’ai toujours début décembre.

Chaque année, en général début décembre, j’ai un coup de mou. C’est souvent réglé en quelques jours et je me remets dans mes préparatifs. Cette année, ça dure un peu plus longtemps. Je n’ai pas envie de faire le sapin, pour plusieurs raisons. Notamment parce qu’entre un bébé de 14 mois bientôt, un chien qui aime se frotter là où il ne faut pas et un chat légèrement fou, je sais pertinemment qu’il ne durera pas. Et autant je lâche prise sur beaucoup de choses depuis que je suis maman, autant là j’ai pas envie. Faire des activités de Noël, préparer les mêmes sablés que je fais toujours à cette période? Ouais mais ça veut dire nettoyer toute la cuisine parce que Louis adore taper dans la farine et jeter tout ce qu’il peut attraper. Décorer les fenêtres? Oui, mais j’ai pas envie de me taper le nettoyage des baies vitrées 15 jours après.
Comme tu le vois, en ce moment je n’ai envie de rien. Les seuls objectifs pour les fêtes que je me suis fixée cette semaine, c’est de trouver un livre ou deux sur le thème de Noël pour Louis (fait par chéri ✅) et de commencer à emballer les cadeaux de Noël…

En fait, tous les ans j’ai une période de « pourquoi faire? » et je sais très bien que c’est lié à ma tendance à procrastiner. J’ai toujours repoussé chaque chose au maximum de son échéance. Les révisions, les devoirs à rendre depuis des semaines faits la veille… Et pour Noël c’est pareil. Je prends plaisir à tout installer et préparer, mais je sais d’avance ce qu’il y aura à faire ensuite, et le temps que je vais mettre à le faire. Et autant j’adore les fêtes de fin d’année, autant je ne suis pas sûre d’assumer les décorations sur les vitres au printemps 🙂 Donc je recule pour mieux sauter, et quand cette période un peu down va partir, je sais que la maison sera « prête » en un après-midi.

Je crois aussi que cette année, mes angoisses liées à l’environnement accentuent cette non-envie. Chaque fois que je fais un achat ou que j’allume une guirlande, j’ai un peu l’impression de nous enfoncer un peu plus. On a beau limiter nos achats, cette année encore on produira des déchets. Des déchets qu’on pourrait éviter en plus. Je pense que mon objectif pour 2020 sera de travailler nettement plus cet aspect là de notre transition. On a fait beaucoup d’efforts et d’avancées sur pleins de tableaux en même temps, mais du coup tout est perfectible. Et tout sera perfectionné. Avec plus d’organisation et d’anticipation, je devrais y arriver.

J’avais envie de te parler de ça aujourd’hui, parce que je ne crois pas être la seule qui attend cette période toute l’année pour au final se dire « ouais, bof » le moment venu. Je pense qu’on peut également appliquer cette phrase à pleins de périodes et d’aspects de notre vie. J’espère que le fait de mieux consommer et de nous recentrer sur l’essentiel m’aidera à mieux appréhender les fêtes, l’an prochain. J’adore cette période et j’aimerais en profiter mieux et plus longtemps, donc.

Je finirai cet article en te demandant simplement, comment te sens-tu en ce moment? Si tu veux en discuter n’hésites pas à me répondre en commentaires ou même par mail. Sur ce premier article de la nouvelle catégorie « humeur » je te dis à très vite 😉

Des bisous,

Elodie.

Un commentaire sur « Les humeurs de Noël »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s