« Alors, il aime sa purée? »

Je trouve que ça fait longtemps depuis le dernier article de ma catégorie Maman, tu ne trouves pas? Aujourd’hui, j’ai envie de te parler d’un point important dans notre quotidien avec Louis. Je garde le sujet de l’allaitement (qui sera assez long à traiter) pour une autre fois et vu nos difficultés actuelles, je ne vais pas parler sommeil parce que chéri et moi, on galère ! Je voudrais te parler diversification, puis que nous n’avons pas fonctionné comme tout le monde, pour changer!

Je crois me rappeler avoir abordé la façon dont on allait diversifier notre fils dès la grossesse. En me renseignant sur l’allaitement, j’ai lu le Manuel très illustré de l’allaitement (une pépite !!) qui contenait une double page mentionnant la diversification menée par l’enfant. L’idée m’a tout de suite tenté, mais clairement il était un peu tôt pour parler de ça. Mon lait couvrant tous ses besoins, nous n’avons pas voulu diversifier Louis avant ses 6 mois. En réalité, on a attendu une semaine de plus pour qu’il réunisse toutes les conditions nécessaires à la DME. Comme pour tout le reste, super chéri m’a suivi, m’a écouté quand je lui racontais toutes mes recherches et connaissances sur le sujet. Avant de débuter, nous en avons également parlé avec notre sage-femme, qui avait pratiqué la DME avec ses enfants, et qui nous a rappelé les gestes de premiers secours utiles en cas d’étouffement d’un bébé.

La diversification menée par l’enfant est donc une méthode de diversification où l’on propose à notre bébé des aliments solides directement. Pas de purée ni compote donc, enfin pas au début. Pour des raisons de sécurité (qui devraient s’appliquer également aux bébés diversifiés de façon classique, mais c’est un autre sujet) il faut attendre que le bébé réunisse plusieurs éléments: il doit être âgé de 6 mois, avoir un tonus musculaire lui permettant de tenir assis seul (pas nécessairement de s’asseoir seul) et pouvoir se redresser si il penche, et avoir un intérêt certain pour la nourriture. L’âge permet une maturité intestinale, le tonus musculaire est indispensable pour éviter l’étouffement… Pour te répondre, je n’avais pas plus peur de l’étouffement que cela. En réalité, je préfère gérer une fausse route avec un morceau de carotte plutôt qu’avec une purée…

Nous avons donc commencé en avril 2019, un peu en stress évidemment. Il s’agit d’une étape importante dans la vie d’un bébé. Les premiers mois, Louis tétait systématiquement avant son repas, le lait restant l’aliment principal. En plus, ça évitait qu’il se jette sur son plat et mange trop vite (ça arrive fréquemment et je suis parfois en apnée en attendant qu’il avale enfin son morceau!) Pour son tout premier repas, nous avons préparé du brocoli cuit à la vapeur, des morceaux de banane bien mûre et d’avocat. Il a tout goûté et nous avons partagé un vrai moment convivial. Il n’a jamais fait de fausse route, seule une peau de clémentine a déclenché une fois son réflexe vomitif, il a parfaitement géré. Malgré le stress, nous lui avons fait confiance et lui avons expliqué qu’il devait cracher en restant le plus calme possible. 3 toux plus tard, il nous a rendu la peau entière et a râlé pour manger le morceau suivant 😅

Aujourd’hui, Louis a environ 15 mois et ses repas sont identiques aux nôtres. Nous avons adapté notre régime alimentaire pour diminuer le sel par exemple, mais au niveau des textures nous n’adaptons plus. Il mange 4 repas par jour avec des portions variables. Certains jours il ne mange quasiment rien, d’autres il prend des portions plus importantes que nous… Nous le laissons gérer sa faim et ça lui réussit bien. Ses courbes ont toujours été excellentes, même si ce n’est pas le critère que nous surveillons, ça rassure au moins la pédiatre (à qui nous n’avons pas parlé de DME puisqu’elle s’est montrée très fermée sur le sujet) La confiance que nous avons envers Louis est le seul élément qui fait que ça a marché. Nous étions bien renseignés, mais c’est lui qui a fait tout le travail.

Alors? C’est une méthode de diversification qui t’attire ou t’effraie? Si tu as des enfants, comment ont-ils été diversifié? J’espère pouvoir échanger avec toi en commentaires en attendant le prochain article. A très vite!

Des bisous,

Elodie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s