J2: je veux sortir!

Hey coucou! Bon pour pouvoir rédiger tranquillement une fois que Louis dort et te publier mon article à une heure décente, je vais publier les articles à J+1… Donc là, je publie mon article le vendredi mais on est jeudi quand j’écris, tu vois?

Aujourd’hui, ça a été dur pour nous. Chéri est bien installé et commence à pouvoir bosser dans de bonnes conditions donc pour lui, ça va. Louis se demande toujours pourquoi son père est à côté de lui sans être disponible, ça l’énerve encore plus (déjà que le fait de ne pas sortir n’est pas simple…) Et moi j’en peux plus! Louis dort mal, hier soir naïvement j’ai cru que ça irait mieux donc je me suis lancée dans une soirée séries, je me suis couchée tard… Dans le mille Emile! Il n’était pas plus reposé ce matin, et j’ai l’impression que mes réserves de bienveillance sont déjà au plus bas… Ce confinement va être compliqué pour moi finalement. J’aimerais pouvoir sortir, avec Louis mais aussi seule, pour pouvoir souffler. Notre terrasse est grande et ensoleillée, mais d’être obligée de me contenter de ça, fait que ça ne me semble pas assez… Ce soir j’ai fait du rangement et descendu des objets à la cave, voilà ma « sortie » de la journée!

Je voulais aussi revenir sur mon boulot : comme tu le sais, je suis infirmière en congé parental. En ce moment je ne travaille pas, mais je reste disponible. Mon hôpital a déclenché son plan blanc et j’ai reçu un mail me demandant d’être disponible en cas de besoin… Bon avec cette histoire de confinement ils ont peu de chance de me voir absente, mais quand même. On a discuté de comment on allait gérer Louis avec chéri. J’ai peur de retourner travailler en vrai : parce que Louis est allaité jour et nuit, parce qu’on le voit perdu depuis qu’on a changé nos habitudes en terme de sorties (tu peux retrouver mon article où je détaille notre « programme » hebdomadaire ici), et puis surtout… Je n’ai pas fait de soins depuis bientôt deux ans. C’est extrêmement long, et autant les soins techniques reviendront assez rapidement je pense (pas assez rapidement quand tu as des dizaines de patients qui t’attendent, certes), mais toute l’organisation, les réflexes à avoir… J’ai peur de ne pas être capable de gérer un groupe de patients de façon optimale et sécuritaire pour eux. Alors je me tiens prête pour retourner travailler, sans savoir si mon niveau de compétence sera prêt, lui aussi.

On se reparle évidemment demain, comment ça se passe pour toi? Je te dis à très -très- vite (et si des collègues passent par ici, je pense fort à vous!) pour un nouveau billet, prends soin de toi et de tes proches!

Des bisous,

Elodie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s