On a réaugmenté nos déchets?!

En début de semaine, sur ma page Instagram, j’ai partagé mon organisation pour faire les courses (tu peux toujours aller voir ça en story à la une si tu l’as raté !) En la préparant et en la postant, je me suis rendue compte que depuis le confinement, elle avait quand même beaucoup changé par rapport à avant, et pas dans le meilleur sens selon moi. Je voulais donc revenir dessus aujourd’hui.

Pendant le confinement, entre pénuries et envie de rester loin des autres, on a privilégié le drive. Depuis mai je retourne dans ma biocoop comme avant, et pourtant je n’ai pas totalement délaissé le drive. Pourquoi? Pour deux raisons assez différentes et en même temps assez simples.

Premièrement, le gain de temps et d’énergie n’est pas peu important ! C’est en effet plus rapide de récupérer un drive déjà prêt, en passant moins de 20mn pour le préparer la veille. Au delà du gain de temps, je trouve cela moins stressant. Je trouve l’ambiance assez angoissante depuis la fin du confinement. On oscille entre périodes où tout le monde s’en fou et fait comme si de rien n’était, informations anxiogènes sur l’augmentation du nombre de cas, port du masque obligatoire, suspicion de cas dans notre famille… Tout cela me fait éviter la foule, donc les magasins. Je rentre dans la biocoop en optimisant mes déplacements et mes actions. Je fais le même parcours que je connais par coeur, et je passe moins de 30mn en magasin, passage en caisse compris.

Enfin, argument non négligeable pour beaucoup, c’est plus économique. On ne va pas se mentir, et je ne l’ai jamais nié, tout acheter à la biocoop est plus cher. La qualité est là, mais ce n’était plus possible, au moins provisoirement. En effet, on a été touché comme tout le monde par les conséquences du confinement sur l’économie. Chéri va changer de boulot prochainement, donc on essaye d’anticiper en optimisant notre budget, pour mettre un peu plus d’argent de côté. Certains projets que l’on a depuis quelques temps sont également perturbés par la situation actuelle, notre priorité est donc d’avoir des finances saines. Je peux t’en reparler dans un prochain article si tu es intéressé.e par notre façon de faire un budget. On est en ce moment à environ 60% de nos courses faites en biocoop (sans le vrac, puisque jusqu’à récemment les contenants personnels étaient interdits), et pour le reste on continue de faire un drive hebdomadaire, qu’on diminue petit à petit en réaugmentant notre pourcentage de biocoop, le tout en étant attentif aux prix.

Pour autant, je ne suis pas défaitiste par rapport à la situation actuelle. Notre quantité d’emballage va rediminuer petit à petit puisque :

  1. On recommence doucement à utiliser le vrac : nos contenants commencent à être acceptés, donc on reprend petit à petit nos bonnes habitudes.
  2. Notre situation va se stabiliser : une fois que l’on sera fixé sur l’aspect travail, on pourra desserrer légèrement la ceinture (qui est tout de même assez lâche on va pas se mentir, pas encore de pâtes à l’eau à la maison 🤣 )
  3. Notre retour en arrière ne concerne que la partie alimentation, pour tout le reste nous n’avons pas changé nos engagements. Nous ne repartons donc pas de zéro 🙂

Chez toi aussi le confinement a modifié tes habitudes d’achat jusqu’à aujourd’hui? J’ai hâte de lire ton expérience en commentaire et si tu as des conseils à me donner pour reprendre un bon rythme, n’hésites pas! En attendant je te dis à très vite pour un prochain article !

Des vacances?

Cette semaine je voulais te retrouver pour évoquer un sujet d’actualité, mis à mal pour beaucoup… Les vacances! En effet, avec le confinement, nos projets de vacances ont changé. Pour plusieurs raisons, mais la situation actuelle a aidé à cette décision!

En général avec chéri (je parle comme si on était ensemble depuis 10 ans lol) on décide de nos vacances au dernier moment. On part hors période, c’est moins cher et pas bondé. Peu importe l’endroit. L’an dernier, nos vacances en Corse se sont décidées et organisées moins de deux mois avant ! Avec le coronavirus, on a pas changé nos habitudes, mais on savait encore moins aller. Entre les doutes sur les ouvertures de frontière, la peur d’une deuxième vague… Nos vacances sont encore plus incertaines, et seront encore plus improvisées !

Rappel de nos vacances de septembre dernier 🙂

La vraie raison qui nous fait remettre en question nos vacances cette année, c’est notre envie d’économiser. On peut partir en vacances sans être dans le rouge, mais pour plusieurs projets en cours, on souhaite mettre de côté. On a plein d’astuces pour voyager sans se ruiner (si ça t’intéresse je pourrais en faire un article?) développées au fil du temps, mais quand tu souhaites économiser de l’argent, le meilleur moyen c’est de ne pas le dépenser 🙂

Mais alors pas de vacances pour nous? On ne se privera pas cet été pour autant! Chéri a posé plusieurs fois quelques jours pour qu’on puisse profiter en famille, c’est une première chose. On a aussi la chance d’habiter dans une région qui est un lieu de vacances pour beaucoup! On habite dans les Alpes-Maritimes depuis 3 ans, mais on a jamais vraiment pris le temps de visiter la région. Chéri vient du Var donc il connait un peu mieux, moi j’ai tout à découvrir ici, et Louis aussi! Donc on va visiter notre région, partir maximum une nuit pour certains lieux qu’on souhaite voir et qui nécessitent trop de route (les calanques par exemple) On va aussi voir nos familles qu’on ne voit pas énormément donc toutes ces petites choses font qu’on va profiter de notre été et ça, sans bouger!

Tu as/avais prévu quoi pour cet été? Si jamais tu connais la PACA, donnes-moi tes coins à visiter en commentaires s’il te plaît 🙂